Technologie

Contrôle total pour la mobilité de demain

minutes temps de lecture
Tags: IntelligenceArtificielle , SeeThinkAct, Efficacité, VehicleMotionControl

La liaison au sol: cruciale pour la propreté, la sécurité et le confort de la mobilité de demain. C’est pourquoi le « Vehicle Motion Control » est l’un des quatre principaux domaines technologiques de la stratégie de ZF «Next Generation Mobility».
Kathrin Wildemann, juin 19, 2019
author_image
Kathrin Wildemann est membre de l'équipe permanente de rédaction de ZF depuis 2016. Elle aime consacrer ses articles qu'elle publie en ligne et hors ligne, à la mobilité électrique ainsi qu'à d'autres thèmes en rapport avec la durabilité.
Question tendances actuelles de l’industrie automobile, l’attention est portée sur l’entraînement, le logiciel et les capteurs. Et c’est bien normal, car ces composants sont essentiels aux solutions de mobilité en réseau, innovantes et durables. Cependant, un facteur décisif est souvent passé sous silence: la liaison au sol renferme des développements actuels et des exigences établies.

Que l’entraînement soit entièrement électrique ou conventionnel, autonome ou manuel, le système complexe regroupant direction, freins, amortisseurs, suspension et guidage de roues forme la base nécessaire à une conduite contrôlée de n’importe quel véhicule dans le trafic. Pour tenir compte de cette importance, ZF a fait du « Vehicle Motion Control » l’un des quatre principaux domaines technologiques de sa stratégie de groupe, au même titre que la mobilité électrique, la sécurité intégrée et la conduite autonome.

La technique de liaison au sol pour une mobilité propre, sûre et confortable

Le terme « Vehicle Motion Control » n’implique rien d’autre que la régulation de tous les mouvements du véhicule, en longueur, en largeur ou à la verticale. Le caractère abrupt d’un freinage, le dynamisme d’une voiture de tourisme dans un tournant et la violence qui secoue les passagers sur une piste pleine de nids-de-poule sont contrôlés par les différents éléments du châssis. La sécurité, le confort et la dynamique de conduite dépendent principalement de la liaison au sol. « ZF jouit ici d’une situation unique dans toute la branche: nous sommes le seul fournisseur à disposer d’actionneurs, pour contrôler totalement toutes les dimensions de la dynamique de conduite. En matière de confort des passagers, nous ne laissons rien au hasard », déclare Dr Peter Holdmann, responsable de la division ZF Systèmes de liaison au sol.

Sans confort de conduite, pas de voitures «automotrices»

Dans ce contexte, une expérience de conduite agréable et sans secousse est loin d’être une simple option. Ce qui tient aujourd’hui déjà de la torture pour les personnes souffrant de mal des transports lors de longs trajets en voiture devient au plus tard avec les voitures de tourisme à pilotage automatisé une question fondamentale. En effet, lorsque l’attention n’est pas prêtée à la circulation, le mouvement de la carrosserie est perçu comme dérangeant. Pour permettre au taxi robot de demain de jouer réellement de ses atouts comme salon roulant ou bureau mobile, les passagers doivent être entièrement coupés de la route et de la circulation. Cela requiert une interconnexion intelligente et sans faille de tous les éléments du châssis, pour obtenir au final un système intelligent et prévoyant, comme dans le cas du concept d’amortisseurs actif développé par ZF, sMOTION. « Avec notre technologie de châssis novatrice, nous jouons clairement un rôle de pionnier dans le contexte des sujets d’avenir que sont la conduite autonome et la mobilité électrique », déclare Peter Holdmann.
« Nous sommes le seul fournisseur de la branche capable de contrôler entièrement toutes les dimensions de la dynamique de conduite. En termes de mégatendances dans la mobilité électrique et la conduite autonome, notre technologie de châssis joue clairement un rôle de pionnier. »
— Dr Peter Holdmann, responsable de la division Système de liaison au sol

Rendre les voitures électriques maniables et efficaces

Car les voitures électriques requièrent également des modifications de la liaison au sol. Pour les fabricants, cela signifie des frais supplémentaires: ils doivent développer une plate-forme propre pour leurs modèles électrifiés. Pour éviter ce problème, ZF propose avec son système modulaire d’essieu arrière mSTARS (modular Semi-Trailing Arm Rear Suspension) une solution modulaire intégrant parfaitement un entraînement électrique des essieux ainsi que la direction des roues arrière de ZF AKC (Active Kinematics Control). Cette solution confère à la voiture de tourisme à propulsion électrique une tenue de route et une maniabilité supplémentaires. En effet, le montage de la batterie allonge souvent l’empattement, augmentant ainsi le rayon de braquage. Pour les entreprises de mobilité incapables de consacrer beaucoup de ressources dans le développement et la production, ZF va même plus loin dans son offre de systèmes : le groupe intègre à l’Intelligent Dynamic Driving Chassis (IDDC) tous les systèmes de liaison au sol mécatroniques intelligents, avec capteurs et logiciel de commande, pour en faire une plate-forme polyvalente destinée aux véhicules électriques hautement automatisés.