Technologie

©ZF Friedrichshafen AG
#VisionZéro #Numérisation

Du côté de la sécurité

minutes temps de lecture
Tags: ZéroAccident, SeeThinkAct, Sécurité

En cas de choc latéral, la zone séparant un passager d'un objet qui heurte la voiture peut être fine. ZF a élaboré un système de précollision avec des airbags qui se déploient à l'extérieur des véhicules pour renforcer la protection des occupants.
Achim Neuwirth, juillet 23, 2019
author_image
Achim Neuwirth écrit pour le compte de ZF depuis 2011. Il s'est spécialisé dans l'écriture d'articles sur tous les sujets concernant le secteur de l'automobile - des véhicules à leur technologie, de la conduite à la circulation.
Dans le cas de collisions frontales et arrière, les passagers disposent d'une plus grande zone d'absorption d'énergie par rapport à l'objet heurté par le véhicule. Les chocs latéraux peuvent présenter de plus grands risques, étant donné qu'il y a souvent peu d'infrastructure susceptible d'atténuer l'impact. Près de 700 personnes trouvent chaque année la mort dans de tels accidents en Allemagne, soit un tiers du nombre total d'occupants de véhicules tués sur la route.

Réduire la gravité des blessures jusqu'à 40 %

Memmingen, Allemagne, juin 2019. Un bruit étourdissant mais sourd retentit lorsqu'un véhicule fonce latéralement dans une voiture de classe moyenne sans freiner. Cet éclat ne provient cependant pas de la collision, puisque le véhicule qui la provoque est, dans ce cas, un mobile factice souple. L'explosion est provoquée par le déploiement d'un airbag volumineux qui apparaît maintenant sur le côté passager du véhicule heurté. Si cela avait été une vraie collision sur une route normale, les occupants du véhicule auraient pu s'en sortir avec des blessures nettement moins graves, grâce aussi à l'airbag extérieur.
« Notre système de sécurité précollision avec un airbag extérieur peut réduire jusqu'à 40 % la gravité des blessures provoquées par un choc latéral », explique Uwe Class, responsable du département de d'ingénierie de pointe « Safe Mobility Systems » chez ZF. « Notre innovation en matière de sécurité crée une zone d'absorption d'énergie additionnelle, inédite, sur les véhicules. Un fait que le test de collision en direct vient de révéler. »
Protection ZF proactive contre les impacts latéraux

Une zone d'absorption d'énergie modèle

Dans les véhicules d'aujourd'hui, des airbags avant et latéraux classiques se déploient à l'intérieur de l'habitacle lorsque les capteurs de pression et/ou d'accélération détectent un impact. Le nouveau système de précollision, en revanche, prend la décision de gonfler l'airbag extérieur avant le choc effectif. Cela implique cependant la présence d'un système fiable de prédiction d'accidents dans le véhicule.
Un système de capteurs – plus précisément un réseau de caméras, de capteurs de lidar et de capteurs de radar – surveille inlassablement la route pour détecter des dangers. Les algorithmes utilisés par le système déterminent comment ces risques sont évalués, par exemple si une collision est inévitable et si l'airbag extérieur peut, et doit vraiment, être déployé. Si le système décide que c'est le cas, il amorce le gonflage de l'airbag.
« Le système de précollision a besoin d'environ 150 millisecondes pour prendre une décision et les mesures nécessaires », explique Uwe Class. « L'équivalent d'un battement de paupière avant l'accident. Et c'est cet intervalle que nous utilisons pour réduire considérablement le risque de blessure des occupants. » Le système de sécurité précollision peut freiner l'impact du véhicule ou de l'objet pénétrant dans la carrosserie jusqu'à 30 %, contribuant ainsi à diminuer la gravité des blessures jusqu'à 40 %.

Le système de précollision ZF à l'œuvre

Quel est l'intérêt d'une zone d'absorption ?

Quel est l'intérêt d'une zone d'absorption ?

L'airbag latéral extérieur est le composant le plus marquant du système de précollision ZF et est rangé dans le bas de caisse latéral. Une fois déployé, il s'étend, si nécessaire, vers le haut à partir du bas de caisse, avec un volume de 280 à 400 litres, selon le modèle de véhicule. Cela crée une zone d'absorption supplémentaire dans l'environnement de la porte, entre les montants A et C, avec un coussin gonflable cinq à huit fois plus grand qu'un airbag de conducteur habituel.