Technologie

#LogistiqueIntelligente

Voir le danger malgré les angles morts

minutes temps de lecture
Tags: ZéroAccident, IntelligenceArtificielle , Sécurité

ZF développe des systèmes d'aide à la conduite qui peuvent permettre d'empêcher des collisions entre des poids lourds qui tournent et des cyclistes ou des piétons. Les angles morts sont la première cause de ces accidents et ZF leur déclare la guerre.
Martin Westerhoff, septembre 13, 2018
author_image
Martin Westerhoff a fait des études de journalisme technique et se consacre depuis au domaine automobile et à la technologie. Il a un faible pour le sport automobile et les voitures de course.
Les accidents dus au manque de visibilité sont presque tous identiques : le conducteur du poids lourd ne voit pas le cycliste dans son angle mort, et tourne. Le cycliste percute d'abord la remorque du poids lourd, puis la route, et dans le pire des cas, se fait écraser. La question du tord est bien souvent discutable et n'est ici d'aucune aide. Selon l'Office fédéral des Statistiques, on décompte 76 accidents mortels et plus de 3 000 personnes blessées l'année dernière rien qu'en Allemagne.

Les angles morts représentent un risque majeur pour les poids lourds.

Un conducteur de poids lourd doit vérifier six rétroviseurs d'affilée avant de pouvoir tourner. Et durant ces fractions de secondes, un piéton ou un cycliste qui n'était pas là avant peut surgir. « Les angles morts des poids lourds ont un rôle crucial dans les collisions fatales avec des cyclistes ou des piétons, » révèle le groupe d'experts « Transport for London ». C'est la raison pour laquelle Sadiq Khan, le maire de la capitale britannique, a amorcé la première législation irrévocable pour éviter ce type de collisions dans le futur. Effective au 26 octobre 2020, la nouvelle législation stipule que si un poids lourd pèse plus de douze tonnes, il ne sera plus autorisé à circuler dans le Grand Londres à moins que le conducteur soit en mesure de présenter un certificat de sécurité poids lourd. Le niveau de vision directe (DVS) est un élément important du certificat de sécurité poids lourd en question et évalue à quel point la vision directe depuis la cabine du conducteur est bonne, particulièrement du côté où le conducteur tourne.

Lorsqu'ils s'engagent dans un virage, les conducteurs de poids lourds traditionnels doivent surveiller la route à l'aide de rétroviseurs
6

La nouvelle législation répond à des statistiques alarmantes dans la ville de Londres : en 2016, 23 % des accidents mortels impliquant des piétons et 50 % de ceux impliquant des cyclistes étaient la conséquence d'une collision avec un poids lourd – alors même que la circulation des poids lourds de plus de douze tonnes ne représente que 4 % des kilomètres parcourus sur les routes de Londres. Dans le cadre de cette législation, les systèmes d'aide à la conduite pourraient rendre la conduite des poids lourds beaucoup plus sûre. Le certificat de sécurité proposé par le maire Sadiq Khan devrait donc autoriser ces poids lourds à circuler dans la ville s'ils sont équipés de systèmes de caméras ou de capteurs qui les avertissent par signal sonore, avant de tourner, qu'un usager de la route est situé sur le côté du véhicule par exemple.

ZF développe des systèmes d'aide perfectionnés et propose des solutions technologiques adaptées

ZF développe des systèmes d'aide perfectionnés et propose des solutions technologiques adaptées

Dans un futur proche, la société ajoutera à son portefeuille un système d'aide au changement de direction. « Notre système s'appuie sur deux capteurs radar installés sur le côté droit en bas du poids lourd. Ce positionnement assure une couverture optimale de la zone de collision potentielle, même en cas de situation confuse ou lorsque la visibilité est réduite, » explique Martin Mayer, responsable des ventes de systèmes d'aide à la conduite pour véhicules commerciaux à l'international, chez ZF. Le système d'aide au changement de direction prévient en premier lieu le conducteur si des objets s'approchent de la zone de danger du véhicule ou si un usager de la route (cycliste ou piéton), auparavant immobile, se met soudainement en mouvement. En effet, c'est précisément au moment de tourner que la plupart des collisions avec les cyclistes se produisent. Dans un tel scénario, le système émet des signaux visuels, sonores ou haptiques, selon les besoins.

Grâce au savoir-faire et à la technologie qui permet aux véhicules de voir, penser et agir, ZF pousse la performance de ce système encore plus loin. « Afin d'éviter les collisions dans les virages de manière encore plus efficace, ZF développe le système d'aide au changement de direction comme un système actif, » explique Martin Mayer. L'aide à la vision latérale non seulement avertira les conducteurs, mais interviendra également si nécessaire – sous la forme d'un freinage d'urgence ou d'une manœuvre d'évitement. Le système possède à la fois des capteurs radar et des caméras, et peut ainsi surveiller tout ce qui se passe autour du poids lourd. C'est un avantage certain pour le conducteur qui reçoit l'information de manière claire sur un écran.
« Les angles morts des poids lourds ont un rôle crucial dans les collisions mortelles avec des cyclistes ou des piétons. »
— Le groupe d'experts « Transport for London »

L'aide à la vision latérale de ZF, un pas de plus vers des poids lourds autonomes

L'aide à la vision latérale de ZF, un pas de plus vers des poids lourds autonomes

Le système actif de ZF peut ainsi contribuer à améliorer la sécurité des cyclistes et des piétons. De plus, l'aide à la vision latérale est un prérequis important pour les poids lourds autonomes. Grâce à l'approche système ouverte de ZF, le boîtier de commande peut être directement connecté aux actionneurs du poids lourd. Si le conducteur ne fait pas attention au signal, le système peut, de lui-même, faire freiner le véhicule, l'arrêter complètement ou manœuvrer autour de l'obstacle. L'aide à la vision latérale de ZF nous rapproche un peu plus de la « Vision zéro » – une mobilité sans accidents ni pollution.

En bref Lorsqu'un camion qui tourne percute un cycliste ou un piéton, c'est bien souvent à cause d'un angle mort – une zone que le rétroviseur intérieur ne peut pas refléter. Pour éviter cela, la ville de Londres va mettre en place une interdiction de conduite, effective en 2020, pour les poids lourds au-dessus de douze tonnes et avec une mauvaise visibilité latérale. Elle ne concernera pas les camions équipés de systèmes d'aide à la conduite dotés de capteurs ou de caméras qui avertissent le conducteur des obstacles lorsqu'il tourne. ZF ajoutera bientôt à son portefeuille un système d'aide au changement de direction doté d'une d'aide à la vision latérale. Grâce à l'IA, cette fonction détectera les autres usagers de la route et, si nécessaire, interviendra dans la conduite du véhicule.